You are here:  Navigation > Public space > Notre offre > News
 

Groupe Saint-Hilaire - De nouveaux gisements…

L’un des axes de développement du groupe Saint-Hilaire porte sur l’export. Disposant d’un bureau de représentation en Suisse, la PMI accélère aujourd’hui son action commerciale dans ce pays, tandis que l’acquisition d’un palettiseur nouvelle génération va également lui permettre d’élargir son offre pour des clients français et étrangers.

Doté d’un site d’extraction avec la carrière de Trept et d’une usine moderne de production de chaux, le groupe Saint-Hilaire propose à ses clients du granulat calcaire, du filler pour béton, de la chaux vive et éteinte pour l’industrie l’environnement et les chantiers routiers, du carbonate de calcium pour alimentation animale, des amendements agricoles... "Nous intervenons sur plusieurs marchés, explique Emmanuelle Valois, directrice des ventes. Pour les produits issus du calcaire, les ventes sont réalisées dans un rayon de 200 kilomètres car les frais de transport rendraient leur coût prohibitif. C’est pourquoi, les marchés français étant à maturité, nous cherchons de nouveaux développements". 

Après s’être intéressé aux marchés turcs et tunisiens, le Groupe Saint-Hilaire focalise ses actions à l’export sur le marché suisse. Un bureau commercial est ouvert depuis un an. France Mancipoz y déploie à la fois une stratégie de fidélisation des clients en compte depuis plusieurs années et une stratégie de conquête de clients locaux, avec le soutien de plusieurs réseaux dont la chambre de commerce franco-suisse.  

Pour la chaux, les perspectives d’exportation sont plus larges, et pourraient concerner des pays africains, pour des projets d’équipements hydrauliques et d’exploitations minières. "Nous avançons pas à pas, il y a tout à faire, observe Emmanuelle Valois. Une stratégie à l’export doit être correctement préparée pour avoir un retour sur investissement".

Un outil industriel performant

L’amélioration de l’outil industriel ouvre également de nouvelles voies pour l’entreprise. Après avoir investi 5 millions d’euros sur 5 ans (sécurité, environnement, optimisation des coûts de production et de productivité, diversification des ressources énergétiques…), le groupe Saint-Hilaire a développé ses ateliers de conditionnement avec la mise en place récente d’une unité de mise en big et bag et pour cet automne l’acquisition d’un nouveau palettiseur. "Il permettra la mise en sac de 25 kg de la plupart de nos produits, élargissant ainsi l’offre proposée à nos clients y compris pour des débouchés à l’export", poursuit la directrice des ventes. Bénéficiant d’un actionnariat stable (holding familiale), le groupe réfléchit aussi à l’ouverture de nouvelles carrières d’extraction en France. Vu de Trept, le monde est grand ouvert !

Information

Editor :


Author of the publication :


Title of the publication :


Date of the publication :


Published


Publication :


Business :


Themes :