You are here:  Navigation > Public space > Notre offre > News
 

Energies marines renouvelables : Hydroquest et CMN partenaires pour la fabrication d’un premier démonstrateur hydrolien marin

La société iséroise Hydroquest, concepteur d’hydroliennes innovantes, et le groupe CMN (Constructions Mécaniques de Normandie) ont confirmé la création d’une filière 100 % française de l’hydrolien avec la construction prochaine d’un prototype d’hydrolienne d'une puissance de 1,3 MW dont les tests sont prévus courant 2015. Hydroquest et CMN sont associés avec l'énergéticien bordelais Valorem, dans le cadre du projet Searieus, pour l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) visant l’installation d'une ferme pilote de 10 hydroliennes d’1,3 MW chacune dans la zone du Raz Blanchard (Basse-Normandie). Un partenariat renforcé dernièrement avec l'entrée de CMN au capital d’Hydroquest à hauteur de 10%.

CMN et Hydroquest confirment la création d’une filière 100 % française de l’hydrolien avec la construction d’un premier démonstrateur

Les Constructions Mécaniques de Normandie (CMN), un des principaux chantiers navals européens, et Hydroquest, concepteur et fabricant de parcs d’hydroliennes innovantes, annoncent la fabrication d’un premier démonstrateur hydrolien marin dans le cadre du projet Searieus.

Le projet Searieus, candidat à l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) de l’ADEME « Fermes Pilotes Hydroliennes », prévoit la conception, la construction, l’installation et l’exploitation d’une ferme pilote de 10 hydroliennes d’1,3 MW chacune dans la zone du Raz Blanchard (Basse-Normandie).

La construction de ce démonstrateur représente une étape clé dans la création d’une filière 100 % française de l’hydrolien, s’appuyant sur deux entreprises expertes des énergies marines renouvelables : l’industriel normand CMN et la start-up iséroise Hydroquest.

« La construction de ce démonstrateur est une nouvelle étape pour le projet Searieus. Elle va nous permettre de démontrer les atouts de notre technologie, pour convaincre toujours plus de partenaires que la création d’une filière française de l’hydrolien est une initiative crédible, qui offre des perspectives de développement sur le long terme pour l’ensemble des acteurs engagés dans les énergies marines renouvelables et la transition énergétique » déclare Jean-François Simon, Président d’Hydroquest.

« Cette machine prototype est pour CMN, porteur du consortium candidat à l’AMI « Fermes Pilotes Hydroliennes », l’occasion de rappeler qu’il incarne une alternative crédible en faveur de la création d’une filière 100 % française de l’hydrolien, par l’alliance d’un concepteur isérois (Hydroquest), d’un constructeur normand (CMN), et, pour la ferme pilote, d’un énergéticien girondin (Valorem). Dans cette perspective, CMN prévoit d’investir plusieurs dizaines de millions d’euros dans les prochaines années avec, en phase commerciale, la création de 500 à 1000 emplois pour la fabrication, l’assemblage et la maintenance des machines dans nos usines » déclare Guillaume Gréau, Responsable du développement des Energies Marines au sein de CMN.

Le groupe CMN entre au capital d'Hydroquest à hauteur de 10 %
Le groupe CMN (Constructions Mécaniques de Normandie), un des principaux chantiers navals européens, annonce son entrée au capital d'Hydroquest, concepteur et fabricant de parcs d'hydroliennes innovantes, à hauteur de 10 %.

Source : extraits communiqués de Presse CMN et Hydroquest
*CP-30/09/2014 (voir en PJ)
*CP-28/10/2014 "Le groupe CMN entre au capital d'Hydroquest à hauteur de 10%" (Easybourse.com-Thomson Reuters ONE)

Information