You are here:  Navigation > Public space > Notre offre > News
 

Fusion nucléaire : Assystem remporte un nouveau contrat pour ITER

Le groupe international d’ingénierie et de conseil en innovation Assystem a été retenu par Fusion for Energy (F4E), l'organisation qui gère la contribution de l'Europe au projet de fusion nucléaire ITER, pour concevoir le système de télémanipulation destiné au réacteur nucléaire expérimental ITER. Ce système de haute technologie interviendra au coeur même du futur réacteur de fusion pour extraire les impuretés produites par le plasma. Assystem travaille sur le projet ITER depuis 2005 et la signature d’un premier contrat dans le domaine de l’ingénierie pour la sûreté nucléaire.

Nouveau contrat avec F4E sur le projet de fusion nucléaire ITER pour Assystem

Assystem, groupe international d’ingénierie et de conseil en innovation, annonce la signature d’un contrat de plusieurs dizaines de millions d’euros avec Fusion for Energy (F4E) — l’organisation de l’Union européenne responsable de la contribution de l’Europe à ITER. Ce contrat, prévu pour une durée de sept ans, porte sur la réalisation du système de télémanipulation du Divertor. Il confirme la position-clé qu’occupe Assystem en tant que partenaire d’ingénierie au sein du projet ITER, le plus important projet international dans le domaine de l’énergie actuellement en cours de construction à Cadarache, dans les Bouches-du-Rhône.

Le Divertor est un élément clé de la machine ITER. Situé sur le « plancher » de la chambre à vide, il a pour mission d’extraire les impuretés produites par le plasma, agissant tel un aspirateur géant. Les systèmes de télémanipulation du Divertor comprennent les équipements indispensables pour positionner, ainsi que pour extraire de manière à la fois sûre et fiable, chacune des 54 cassettes amovibles qui constituent le Divertor. La technique de télémanipulation est fréquemment utilisée dans les missions d’exploration spatiale, ainsi que dans les interventions sous-marines ou dans le sous-sol. Ce système réunit des disciplines de haute technologie telles que la robotique, des outils de technologie avancée, des calculateurs informatiques de grande puissance et des plates-formes de réalité virtuelle. Un haut niveau d’intuition et d’intelligence est intégré au système, qui est manipulé par un opérateur humain avec une extrême dextérité en raison de la précision millimétrique requise.

Ce nouveau contrat confirme la mobilisation et l’engagement d’Assystem en faveur de ce projet international, tout en soulignant les compétences de pointe que propose le Groupe dans le domaine de l’ingénierie nucléaire, ainsi que sa capacité à réunir les savoirs les plus pointus et à rassembler les meilleurs partenaires au service d’un projet spécifique. Assystem et ses partenaires — le Culham Centre for Fusion Energy (CCFE), Soil Machine Dynamics Ltd. (SMD), le Centre de recherche technique de Finlande (VTT) et l’Université finlandaise de technologie de Tampere (TUT) — ont collaboré avec succès pour apporter une expertise de pointe et une expérience de l’énergie de fusion indispensables pour stimuler l’innovation et répondre aux exigences extrêmement complexes du projet ITER.

Le professeur Henrik Bindslev, directeur de F4E, a pour sa part expliqué que « ce contrat marque un tournant pour le système de télémanipulation d’ITER, car il va nous mener au mode de production. Nous avons réussi à réunir des industriels, des laboratoires de fusion, des PME et des centres de recherche au sein d’une seule et unique contrat qui libérera leur potentiel et les aidera à progresser dans leurs travaux. »

Source : extrait communiqué de Presse 04/06/2014 (voir en pièce jointe) 

Information

Editor :

Administration de Grenoble Ecobiz

Published


Themes :




Additional Resources