You are here:  Navigation > Public space > Notre offre > News
 

Fusion nucléaire : Air liquide va fournir des équipements cryogéniques au projet ITER

Le projet de recherche énergétique international ITER (International Thermonuclear Experimental Reactor), en cours de construction dans les Bouches-du-Rhône, a pour but de démontrer la faisabilité technique et scientifique de l'énergie de fusion, et ouvrir ainsi la voie à son exploitation industrielle et commerciale. Air liquide vient de remporter un nouveau contrat de 65 M€ pour la fourniture d'un lot d’équipements cryogéniques qui doivent compléter le plus grand système de réfrigération centralisé jamais construit. Ces équipements de pointe seront développés conjointement par les équipes Ingénierie & Construction d'Air Liquide et celles d'Air Liquide advanced Business & Technologies.

Projet ITER : un nouveau contrat pour Air Liquide

Le projet international ITER vise à développer un réacteur expérimental pour démontrer la faisabilité scientifique et technologique de la fusion en tant que nouvelle source d'énergie. Fusion For Energy (F4E), l'organisation qui gère la contribution de l'Europe au projet ITER, a signé un contrat avec Air Liquide pour la fourniture d’équipements cryogéniques qui complèteront le plus grand système de réfrigération centralisé jamais construit.

Pour obtenir les champs électromagnétiques très puissants nécessaires au confinement et à la stabilisation de la fusion, il faut utiliser des aimants supraconducteurs qui ne fonctionnent qu’à une température extrêmement basse. Ceci est possible grâce à des équipements cryogéniques fournis par Air Liquide, basés sur les propriétés de l’hélium liquéfié, dont la température se situe seulement à 4,5°C au dessus du « zéro absolu » soit - 273,15°C.

En 2012, Air Liquide avait signé un contrat avec l’Organisation ITER pour la fourniture de trois réfrigérateurs hélium d’une puissance froide cumulée record. Aujourd’hui, F4E confie à Air Liquide la fourniture d’un lot d’équipements cryogéniques complémentaires pour un montant d’environ 65 millions d’euros. Ces équipements clés de l’installation cryogénique du projet ITER comprennent notamment deux réfrigérateurs qui apporteront la puissance frigorifique nécessaire au fonctionnement des réfrigérateurs à hélium, permettant d’optimiser la récupération de celui-ci dans les différents modes de fonctionnement du Tokamak (chambre torique de confinement magnétique).

Ces équipements de pointe seront développés conjointement par les équipes Ingénierie & Construction d’Air Liquide et celles d’Air Liquide advanced Business & Technologies. Ils seront installés et mis en service sur le site ITER de Cadarache, à Saint-Paul-lez-Durance, près de Marseille, à partir de 2016.

Source : extrait communiqué de Presse 22/05/2014 (voir en pièce jointe)
 
En savoir plus sur ITER : http://www.iter.org/fr/accueil

Information

Editor :

Administration de Grenoble Ecobiz

Published


Themes :