You are here:  Navigation > Public space > Notre offre > News
 

Bilan semestriel de conjoncture : combattre l’immobilisme est notre priorité

Retour sur les principaux enseignements du bilan semestriel de conjoncture de la CCI de Grenoble. La rentrée est là et avec elle s’ouvre la dernière ligne droite d’une année certes difficile, mais aussi riche en attentes. Que retenir des six premiers mois de l’année ? Comme le montrent les indicateurs et les témoignages recueillis auprès des principales organisations professionnelles de l’Isère, notre département reste confronté à une conjoncture encore incertaine malgré des embryons de reprise. A ce titre, emploi, création d’entreprises, chiffres d’affaires et marges peinent à retrouver des niveaux satisfaisants.

Baromètre des chefs d’entreprise : timide reprise du courant des affaires.

Interrogés en juin 2013, les entrepreneurs isérois estiment en majorité (51 %) que la situation de leur entreprise devrait se maintenir à court terme. Dans le même temps, et pour la première fois depuis un an, les prévisions des dirigeants reprennent un peu des couleurs. En effet, le solde d’opinions redevient positif (+ 2 points) et traduit d’une part une hausse d’activité pour près d’un chef d’entreprise sur cinq (17 %, + 5 points) et, d’autre part, un recul des anticipations à la baisse (15 %, - 18 points). Toutefois, cet essai doit encore être transformé compte tenu des incertitudes exprimées par un nombre grandissant de dirigeants (17 %, + 13 points) et d’un contexte économique atone.

Panorama de l’économie locale :

•Le chômage à son plus haut niveau depuis 1999 : Le taux de chômage en Isère augmente de 0,6 point sur un an, atteignant 8,8 % au 1er trimestre 2013. Il faut remonter au 4e trimestre 1999 pour retrouver un tel niveau. Malgré cette hausse, le taux chômage en Isère reste inférieur à celui observé aux échelons régional (9,3 %, + 0,8 point) et national (10,4 %, + 0,9 point).

•Manque de dynamisme de la création d’entreprise : En écho à une conjoncture économique morose, la création d’entreprises continue sur une tendance à la baisse par rapport au 1er semestre 2012 : 1305 créations enregistrées (hors auto-entrepreneurs) contre 1 438 à la même période l’an dernier, soit - 9,2 % en région grenobloise. Pour leur part, les nouvelles entreprises diminuent de 8,5 % avec 974 créations pures au 1er semestre 2013.

•Des défaillances d’entreprises mieux orientées : Avec 404 ouvertures de procédures collectives enregistrées au 1er semestre 2013, la région grenobloise connaît une diminution du nombre de défaillances (- 7,3 % par rapport au 1er semestre 2012). Les liquidations directes représentent 64 % des procédures, en baisse de 12 % par rapport à l’an dernier. Les ouvertures de redressements constituent 30 % des dépôts de bilan et les sauvegardes 6 %. Ce sont les activités « B2C », tournées vers le consommateur, qui souffrent le plus.

•Le commerce extérieur marque le pas : Au 1er semestre 2013, les exportations s’élèvent à près de 4,9 milliards d’euros dans le département de l’Isère, soit une baisse de 5,1 % en glissement annuel contre - 6 % en Rhône-Alpes. A l’image d’un marché intérieur qui manque encore de constance, les importations iséroises diminuent de 7,4 % au cours du 1er semestre 2013 par rapport à l’an dernier pour s’établir à 4,5 milliards d’euros (- 2,5 % en Rhône-Alpes). Au final, cette situation joue en faveur de la balance commerciale de l’Isère. Le solde reste ainsi largement excédentaire à 403 millions d’euros contre 303 millions d’euros un an auparavant.

Quelques secteurs d’activité en bref :

•Un 1er semestre difficile dans l’artisanat en Isère : Bien que la tendance à la consolidation de l’activité soit enregistrée en Rhône-Alpes, l’Isère connaît le plus bas niveau d’activité de Rhône-Alpes pour le 2e trimestre consécutif avec une dégradation prévisible de l’emploi. Les marges se resserrent et l’allongement des délais de paiement des collectivités locales sont sources d’inquiétude.

•Un 1er semestre en retrait dans le commerce de détail : L’évolution défavorable des chiffres d’affaires dans le commerce de détail en région grenobloise début 2013 (- 2,2 % en cumul sur cinq mois par rapport à la même période l’an dernier) traduit à la fois la baisse de pouvoir d’achat des ménages et l’inquiétude générale face à la situation économique. Rhône-Alpes connaît une situation comparable (- 2,4 %).

•Repli des mises en chantier de logements et de locaux : Après la forte baisse enregistrée en 2012, la construction de logements neufs se replie à nouveau en Isère. En juin 2013, 5 300 logements ont été mis en chantier en glissement annuel, soit - 25,5 % sur un an (contre - 8,4 % en Rhône-Alpes). Concernant les locaux d’activité, les mises en chantier comme les autorisations de construire diminuent en Isère (respectivement - 14,8 % et - 7,2 % à fin juillet 2013 sur un an). Sur ce plan, la situation du département est plus défavorable qu’en Rhône-Alpes.

•L’Isère, une destination touristique prisée en 2013 : Les premières tendances de la saison d’été 2013 sont positives avec une hausse probable du taux de fréquentation des hébergements marchands par rapport à la moyenne constatée habituellement. Le mois de juillet connaît une activité en progression et un accroissement de la présence de la clientèle étrangère. Rappelons, enfin, que la saison hiver 2012/2013 avait été remarquable en Isère, considérée comme la meilleure des dix dernières années, avec 4,3 millions de nuitées marchandes enregistrées.

Principaux sujets de préoccupation exprimés par les organisations professionnelles  :

•Les vrais moteurs de la croissance, en premier lieu l’investissement, ne sont pas là.
•Les dirigeants de PME et de TPE sont préoccupés par l’augmentation annoncée des charges pesant sur les entreprises (hausse des cotisations vieillesse, nouveau compte pénibilité financé par les entreprises, etc.) et craignent une dégradation du climat social.
•La pression fiscale grandissante, tant pour les entreprises que pour les ménages, risque de freiner un peu plus l’activité du BTP.
•Au 2e trimestre 2013 et pour le cinquième trimestre consécutif, l’activité de l’artisanat du bâtiment se dégrade.
•Le projet de loi ALUR (accès au logement et un urbanisme rénové) risque de fortement impacter l’ensemble des professionnels de l’immobilier (encadrement des loyers, régulation écologique des constructions, réglementation de la profession, etc.).
•Les carnets de commandes dans l’automobile sont corrects avec une visibilité réduite aux deux prochains mois. De ce fait, les dirigeants sont moyennement pessimistes.
•Les entreprises essaient de réduire leur besoin en fonds de roulement et les chefs d'entreprise pilotent de très près leur niveau de trésorerie.

Perspectives pour l’année 2013 : une reprise durable à portée de main ?

Après deux trimestres en recul, le PIB affiche un rebond de 0,5 % de croissance (en volume) au 2e trimestre 2013, soit une croissance de 0,1 % depuis le début de l’année. Toutefois, ces éléments ne suffiront pas à inverser la tendance sur le marché de l’emploi qui va rester durablement impacté par le manque de vigueur de la croissance. L’interrogation des chefs d’entreprise en Rhône-Alpes courant juillet 2013 reflète cette tendance prudente pour les mois à venir : 40 % d’entre eux prévoient un chiffre d’affaires global en baisse en 2013 par rapport à 2012 et 33 % s’attendent à une stabilité. 22 % anticipent une hausse de leurs activités par rapport à l’an dernier. Au plan mondial, les toutes récentes prévisions de l’OCDE plaident en faveur d’une reprise en Europe, notamment en Allemagne qui continue de tirer la Zone euro. Les Etats-Unis semblent sortis de la crise même si la croissance en 2013 serait moins forte qu’en 2012. Les instances internationales pointent du doigt les risques en provenance des pays émergents (BRICS : Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique-du-Sud) dont la croissance a tendance à faiblir du fait d’un durcissement de la politique monétaire américaine. Or ces pays représentent 25 % des richesses de la planète et 40 % de la population mondiale, ce qui aurait pour effet de déstabiliser une économie mondiale encore convalescente.

Pour en savoir + : voir documents joints.
-CCI Grenoble, Bilan de conjoncture de la région grenobloise, n° 28, septembre 2013.
-CCI Rhône-Alpes, « Suivi de la situation économique », Panel région de conjoncture, juillet 2013.


 

Information

Editor :

Administration de Grenoble Ecobiz

Published


Themes :