Baromètre - Une rentrée morose

Le moral des dirigeants d’entreprise oscille entre la prudence et l’attentisme. Le “coup de froid” sur la croissance au deuxième trimestre ainsi que le manque de visibilité des carnets de commandes conduisent à reporter les espoirs de reprise économique.

Baromètre mensuel des chefs d’entreprise


Dans ce contexte, seuls 18 % des dirigeants interrogés prévoient une amélioration de leur situation à court terme, 48 % s’attendent à un maintien des indicateurs et 25 % anticipent une baisse d’activité. Sans céder à la sinistrose, on constate un “gel” ou un report des projets (investissements, notamment), sans, toutefois, que l’emploi des entreprises soit mis en péril.

Offres et demandes d’emploi 

 

À la fin du mois de juillet 2008, l’Isère comptait 28 219 demandeurs d’emploi, en hausse mensuelle de 3,9 % (données brutes). C’est le cinquième mois consécutif de hausse, témoignant d’une dégradation de la conjoncture nationale et internationale. Sur un an, la demande d’emploi continue de décroître mais de façon moins dynamique qu’auparavant (- 2,2 %). Les offres d’emploi recueillies à l’ANPE sont en diminution sur un an (- 2,7 %).
 


Avec la BANQUE POPULAIRE DES ALPES, retrouvez l’évolution mensuelle des cours des principales sociétés cotées en région grenobloise. 




       

Information

Editor :

Administration de Grenoble Ecobiz

Date of the publication :


Published


Themes :