Conjoncture en Rhône-Alpes : Un bon niveau d’activité

Selon les chefs d’entreprise interrogés par la Banque de France, l’activité industrielle a continué de progresser en février. Le taux d’utilisation des capacités de production s’est accru et se situe bien au-dessus de son niveau moyen de longue période. Le courant de commandes nouvelles s’est renforcé, notamment sur les marchés extérieurs. Le niveau des carnets de commandes est jugé supérieur à la normale. Quant aux stocks de produits finis, ils apparaissent très proches du niveau désiré. Les prix des produits finis et des matières premières ont légèrement augmenté. Les effectifs n’ont pas varié. Les perspectives d’activité pour les prochains mois sont orientées à la hausse. Dans les services marchands, la croissance de l’activité s’est poursuivie à un rythme soutenu. Les effectifs ont progressé à un rythme proche de celui des mois précédents. La demande s’est accélérée, du fait essentiellement d’une bonne orientation du marché intérieur. Les prix se sont légèrement accrus. Les prévisions font état du maintien d’un rythme soutenu d’activité dans les prochains mois. L’activité commerciale s’est stabilisée en février et demeure en hausse sur un an. Par rapport au mois de février 2006, qui comportait le même nombre de jours ouvrables et de samedis, le courant d’affaires a progressé de 2,6 % (après + 5,3 % en janvier 2007 par rapport à janvier 2006). L’activité a fléchi dans le petit commerce (– 0,3 %) et s’est légèrement accrue dans la grande distribution généraliste (+ 0,4 %). Au sein de cette dernière, les ventes à distance ont progressé le plus sensiblement. Au niveau national, selon l’indicateur synthétique mensuel d’activité (ISMA), le produit intérieur brut progresserait de 0,8 % au premier trimestre 2007 (estimation revue de + 0,1 point). L’acquis de croissance pour 2007 à la fin du premier trimestre serait de + 1,6 %.

Information

Editor :

Administration de Grenoble Ecobiz

Date of the publication :


Published


Themes :