Plan de soutien au financement des PME : l’action d’OSEO

OSEO pourra prendre 5 Milliards € de risques supplémentaires au bénéfice des entreprises, grâce au plan de soutien au financement des PME.

Répartition des 5 milliards supplémentaires :

 

-          2 Milliards € au titre de la garantie d’OSEO

-          1 Milliard € au titre d’une garantie spécifique destinée à consolider sur le moyen et le long terme les prêts à court terme consentis aux PME par les banques

-          2 Milliards € au titre du cofinancement des investissements

 

Les collaborateurs d’OSEO étudieront, en partenariat avec les banques, les besoins de financement qui pourraient apparaître dans la conjoncture actuelle. Pour ce faire, OSEO met en place un dispositif spécial à la disposition de tous les chefs d’entreprise pour contacter les spécialistes d’OSEO :

 

oseo.fr : disponible à partir du 8 octobre 2008,

remplir un formulaire spécifique accessible depuis la page d’accueil du site, permettant à l’entrepreneur de préciser son besoin.

 

0810 00 12 10 (numéro azur) : disponible à partir du 9 octobre 2008 à 9h00

Ouverture de 8 h 30 à 12 h 30 et de 14 h 00 à 18 h 30

 

Rappel :

 

OSEO, dont la mission est de soutenir l’innovation et la croissance des PME, facilite le financement des PME en partageant le risque avec les banques.

 

Ce partage de risque prend deux formes :

 

1/ La garantie donnée aux banques et aux organismes de fonds propres des financements qu’ils accordent aux PME (selon la définition européenne). La prise en charge du risque varie de 40 % à 70 % selon la finalité (innovation, création, développement, international, transmission).

 

2/ Le cofinancement qui est une autre façon pour OSEO de partager les risques avec ses partenaires.

Ses interventions en cofinancement permettent de faciliter :

-          la réalisation des projets structurants des entreprises : programmes d’investissement lourds, de rupture ; prêt à moyen et à long terme ; crédit bail immobilier ;  crédit bail matériel…

-          les investissements immatériels avec les Contrats de Développement (financements longs, sans garantie, avec un différé d’amortissement)

 

Par ailleurs, OSEO finance à court terme la trésorerie des PME (mobilisation de créances sur les grands donneurs d’ordre, publics ou privés).

 

(Source : Communiqué de presse de Oseo, Service Communication, 8 octobre 2008, 1 p.)

Information

Editor :

Administration de Grenoble Ecobiz

Date of the publication :


Published


Themes :