« En région grenobloise, l’économie locale plie mais ne rompt pas… »

Certes, la première partie de l’année 2008 est marquée par un ralentissement de l’économie : crises financière, énergétique, alimentaire, immobilière. Progressivement, tous les secteurs d’activité ressentent le « trou d’air » perceptible depuis le printemps et ce de façon plus ou moins prononcée. De plus, la morosité gagne les esprits et le moteur de la croissance que constitue la consommation des ménages se grippe. C’est la fameuse « perte de pouvoir d’achat » dans un contexte où l’inflation bat des records. Tout cela conduit les décideurs économiques à la prudence, puis à l’immobilisme, puis à la paralysie. Certains indicateurs pour leur part résistent encore (création d’entreprises bien orientée) mais d’autres montrent déjà des signes d’affaiblissement (plus de défaillances, carnets de commandes moins remplis).

Aussi, à l’heure où les médias ont tendance à dramatiser la situation, les chefs d’entreprise font le constat d’une fin de semestre difficile et d’une rentrée « floue ». Malgré ce scénario pour le moins pessimiste, le catastrophisme n’est pas à l’ordre du jour. Il faut restaurer la confiance des investisseurs et vaincre la frilosité des banques, ce qui prendra un certain temps. Pour autant, la région grenobloise a la chance d’être un bassin d’emploi et d’activités dynamique, qui regorge de projets pour les mois à venir (Pôles de compétitivité, DiverCité, Crolles 3, Giant, plan Campus, Rocade nord, ProJo Grenoble 2018). Ce sont probablement ses meilleurs atouts pour affronter le futur.

Au sommaire :

  • Le baromètre :

- Le baromètre des chefs d’entreprise : « Refroidissement général du moral »,
- La parole aux organisations professionnelles : « Des marges de manœuvre réduites ».

  • Les indicateurs :

- Les créations d’entreprises : « Toujours au beau fixe »,
- Les défaillances d’entreprises : «  + 5 % au premier semestre »,
- Le commerce extérieur : « Sur un haut niveau d’échanges »,
- La situation de l’emploi : « Coup de frein sur la baisse du chômage ».

  • Bilan et perspectives :

- Bilan du 1er semestre 2008 : « Décrochage de l’activité »,
- Perspectives fin 2008 : « Éviter une stagnation durable »,
- Les faits marquants du premier semestre 2008.

Pour consulter la Lettre de conjoncture dans son intégralité, cliquer ici

(Source : « Lettre de conjoncture de la région grenobloise », Observatoire économique de la CCI de Grenoble, Septembre 2008, 6 p.)

Information

Editor :

Administration de Grenoble Ecobiz

Date of the publication :


Published


Themes :