Une fin d’année optimiste

La crise immobilière aux États-Unis et ses conséquences sur le secteur bancaire ne semblent pas avoir entamé le moral des dirigeants de la région grenobloise : 91 % d’entre eux se déclarent “confiants” ou “moyennement confiants” pour les mois à venir (contre 85 % au début de l’année 2007). Cet optimisme exceptionnel est toutefois tempéré par les organisations professionnelles. Au rang des inquiétudes, figurent le niveau élevé de l’euro face au dollar ainsi que les risques pesant sur la consommation des ménages et l’évolution du pouvoir d’achat. Au niveau local, pèsent également le prix élevé des logements et les problématiques de déplacement, cités comme étant à l’origine de difficultés de recrutement.
Rubrique réalisée par Élisabeth Ballery, Séverine Cattiaux et Isabelle Doucet-Sardin à partir de la Lettre de conjoncture n° 18 de la CCI de Grenoble (septembre 2007).
Prochain rendez-vous de “Conjoncture” : mars 2008.
Enquêtes réalisées du 3 au 10 septembre 2007 par la Chambre de commerce et d’industrie de Grenoble auprès de 20 organisations professionnelles et de 150 chefs d’entreprise (industrie, commerce, services) de la région grenobloise.





       

Information

Editor :

Rédactrice

Date of the publication :


Published


Themes :