Conjoncture en Rhône-Alpes

Rebond attendu dans les prochains mois

Selon les chefs d’entreprise interrogés par la Banque de France, l’activité industrielle a baissé en décembre. Le taux d’utilisation des capacités de production s’est replié et se situe au-dessous de sa moyenne de longue période.
Le courant de commandes nouvelles a légèrement augmenté, principalement du fait de la demande étrangère. Le niveau des carnets de commandes reste jugé supérieur à la normale. Les stocks de produits finis sont légèrement supérieurs au niveau désiré. Quant aux prix des produits finis et des matières premières,  ils ont légèrement augmenté. Les effectifs ont poursuivi leur érosion. Les perspectives d’activité annoncent un rebond dans tous les secteurs pour les prochains mois. L’indicateur du climat des affaires dans l’industrie s’est établi à 104 en décembre, après 106 en novembre.
Dans le secteur des services marchands, la progression de l’activité s’est ralentie en décembre. Les effectifs ont continué de croître modérément. La demande a également enregistré une progression plus limitée et les prix ont crû faiblement. Les prévisions font état d’une augmentation de l’activité assez soutenue dans les prochains mois. Dans le commerce de détail, le volume des ventes a connu des évolutions contrastées selon les secteurs. Les prix de vente ont été revus à la hausse depuis le bimestre précédent, plus sensiblement sur un an, mais les prévisions sont attentistes. Pour le commerce de gros, les achats et les ventes ont progressé nettement dans toutes les composantes du secteur. Les prévisions sont contrastées selon les produits. Selon l’indicateur synthétique mensuel d’activité (ISMA), le produit intérieur brut progresserait de 0,5 % au quatrième trimestre (révisé de - 0,1 pt). Sa progression en moyenne annuelle pour 2006 serait de 2 %.

Information

Editor :

Rédactrice

Date of the publication :


Published


Themes :