À la tête des “hommes en bleu”

La vie professionnelle réserve certaines surprises. Jean-Marie Bernard, ex-PDG de Wheelabrator Allevard, préside aujourd’hui le groupe régional Samse, spécialiste en négoce de matériaux de construction et bricolage. Après 25 ans de loyaux services, Jean-Marie Bernard a dû en effet quitter un groupe qu’il avait mené, avec son ancienne équipe, au sommet. “J’ai rencontré de nombreuses personnes, et j’ai finalement été approché par Patrice Joppé, président du conseil de surveillance de Samse.” Ce dernier lui propose de rentrer dans l’entreprise pour préparer la succession de Paul Bériot. Dès janvier 2005, Jean-Marie Bernard est ainsi nommé membre du directoire et directeur général. En avril dernier, il accède à la présidence. “À ce niveau de responsabilité, qu’importe la nature de l’activité de l’entreprise”, déclare-t-il, tout en ayant bien pris la mesure du paramètre culture, très fort chez  Samse. Tout comme Paul Bériot, il est ainsi particulièrement attentif à maintenir le lien avec le terrain. Mais il doit aussi imprimer son style. Son management, il le souhaite collégial, car “il est impératif de gagner la confiance de son équipe pour en démultiplier le potentiel”. S’il n’y a pas lieu de bouleverser la société, puisque Samse est un groupe qui “fonctionne bien”, les fondamentaux de la direction d’entreprise le rappellent à la vigilance. Après un diagnostic sur le fonctionnement de Samse, il a entrepris en 2005 une grande vague de formation des employés, soucieux de valoriser les salariés, d’augmenter la productivité et “d’être paré face à la concurrence accrue qui ne manquera pas d’émerger dès que la bonne conjoncture actuelle s’atténuera”.


S. Cattiaux


(Photo F. Ardito)


       

Information

Editor :

Rédactrice

Date of the publication :


Published


Themes :