Conjoncture BTP en Rhône-Alpes, bilan du 1er semestre 2005

Une situation orientée à la hausse pour toutes les activités du secteur du BTP.

Pour le Bâtiment, le bilan conjoncturel du 1er semestre 2005 est plutôt favorable par rapport aux autres secteurs économiques :

 

- perspectives de croissance de 4 %, contre + 2,8 % en France ;

- un chiffre d’affaires prévisionnel de 15 milliards d’euros, soit 11,4 % du CA national ;

- une hausse marquée dans toutes les activités, gros œuvre ou second œuvre ;

- les carnets de commande sont jugés bien garnis et s’établissent en moyenne de 6 à 7 mois ;

- la situation de la trésorerie s’améliore après une dégradation sensible en début d’année.

 

Concernant les Travaux publics, la croissance de l’activité observée depuis le 3ème trimestre 2003 se poursuit, malgré les mauvaises conditions climatiques de l’hiver 2004-2005 :

 

- le dynamisme du secteur est porté par la commande publique et conforté par la commande privée ;

- l’amélioration globale des carnets de commande et des délais de paiement est nette ;

- 5 mois de travail sont assurés par les travaux en cours et ceux à effectuer ;

- seul bémol à la croissance, les difficultés liées au déficit de main d’œuvre s’accentuent.

 

Pour en savoir + : site web de la CERA, Cellule Economique Rhône-Alpes de la construction

 

(Source : «Le BTP, un secteur d’activité dynamique, dans un contexte atone», Bulletin d’information, Cellule Economique Rhône-Alpes, octobre 2005, pp. 9 à 12)

Information

Editor :

Administration de Grenoble Ecobiz

Date of the publication :


Published


Themes :