Banque de France, bilan 2008 et perspectives 2009 des entreprises en Rhône-Alpes

En février de chaque année, la Banque de France Rhône-Alpes fait paraître un Hors-série à « Tendances régionales », sa lettre de conjoncture mensuelle, qui retrace les résultats et prévisions de l'activité rhônalpine dans l'industrie, les services marchands et le bâtiment et travaux publics.

Tendances générales de l’activité économique en Rhône-Alpes pour 2008-2009 :

D’après l’enquête réalisée au cours du mois de décembre 2008 auprès d’un échantillon de 2 545 entreprises et établissements, l’économie rhônalpine a subi également l’impact de cet environnement économique dégradé. Faisant suite à une demande relativement soutenue au premier trimestre, l’inflexion de la croissance a été perceptible dès le mois de mai. La région Rhône-Alpes a globalement enregistré un affaiblissement de son volume d’affaires sur l’ensemble de l’année 2008.

Bilan 2008 et perspectives 2009 dans l’industrie :

Après quatre années de hausse constante, le chiffre d’affaires de l’industrie rhônalpine a stagné en valeur en 2008 en particulier sous l’effet d’une contraction des exportations. Cette évolution est en fait le résultat de l’augmentation des prix à la production et d’une diminution des volumes traités, avec pour conséquence un fléchissement des effectifs permanents et une baisse particulièrement notable du recours aux contrats intérimaires.
Dans un climat des affaires en sensible dégradation, les entreprises industrielles ont connu au cours de l’année une érosion de leurs marges. Après avoir faiblement progressé en 2007, les investissements ont nettement régressé.

Pour 2009, les industriels anticipent une baisse sensible des chiffres d’affaires. Le repli de l’activité s’accompagnerait d’une réduction des effectifs. L’effort d’investissement continuerait de se réduire dans des proportions supérieures à 2008.

Bilan 2008 et perspectives 2009 dans les services marchands :

Contrairement aux prévisions de hausse importante établies lors de l’enquête précédente et après plusieurs années de croissance soutenue, le chiffre d’affaires des services marchands hors travail temporaire a connu une progression modérée en valeur, due en partie à une hausse du prix des prestations. En conséquence, seule une faible augmentation des effectifs a été enregistrée. Près de 40 % des entreprises de services estiment avoir été affectées par une dégradation de leur rentabilité.

En 2009, les services marchands devraient enregistrer une faible hausse du volume d’affaires. L’emploi s’établirait ainsi à un niveau très légèrement supérieur à celui de 2008.

Bilan 2008 et perspectives 2009 dans le BTP :

De son coté, le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics a bénéficié de carnets de commandes bien garnis qui lui ont permis d’accroître son chiffre d’affaires et de stabiliser sa production en volume. L’emploi a peu évolué malgré une contraction des effectifs intérimaires. Après un bon exercice 2007, un maintien des marges a été observé.

S’agissant de 2009, sous l’effet de l’érosion régulière des carnets de commandes depuis plusieurs mois, une baisse de l’activité est anticipée. Les effectifs devraient diminuer, notamment du fait d’un moindre recours au personnel intérimaire.

Pour consulter l’intégralité de l’étude, cliquer ici

(Source : « Les entreprises en Rhône-Alpes, bilan 2008 et perspectives 2009 », Banque de France Rhône-Alpes, Février 2009, 8 p.)

Information

Editor :

Administration de Grenoble Ecobiz

Date of the publication :


Published


Themes :