You are here:  Navigation > Public space > Notre offre > News
 

Suivi de la conjoncture économique : peu de changement en ce début d’année

Les différents indicateurs économiques montrent une certaine résistance de l’économie locale dans un contexte électoral peu propice aux changements.

La conjoncture économique observée au 1e trimestre 2012 en région grenobloise montre une certaine résilience des entreprises qui cherchent comment continuer à se développer malgré la crise.

En effet, étant peu ou prou revenues à leur niveau d’avant crise, les entreprises tentent de surmonter les incertitudes économiques et la faible croissance économique en se positionnant sur l’innovation pour les plus audacieuses ou sur des marchés émergents plus porteurs pour les plus internationales. En revanche, le marché domestique souffre d’une conjoncture morose et les entreprises locales du BTP abordent 2012 dans la plus vive inquiétude. Enfin, coté investissements, les entreprises s’autocensurent et ne donnent pas de forts signes de demande de financement.

-Le baromètre des chefs d’entreprise tend à s’améliorer lentement avec 58 % des dirigeants interrogés qui prévoient un maintien de leur activité à court terme.
-Les créations d’entreprises se maintiennent au 1er trimestre 2012 en région grenobloise, avec 464 créations nouvelles (identique au 1er trimestre 2011).
-Les échanges extérieurs isérois ont progressé en 2011 pour atteindre le niveau de 2008 d’avant crise avec 10,1 milliards d’euros de biens exportés  et 9,3 milliards d’euros de biens importés (en hausse par rapport à 2008).
-Comme sur les autres territoires, la situation de l’emploi s’est dégradée en Isère mais de façon moins prononcée qu’en Rhône-Alpes et France. Le taux de chômage du 4e trimestre 2011 s’élève à 8 % en Isère contre 8,4 % en Rhône-Alpes et 9,4 % en France (dernier chiffre connu).
-Les défaillances d’entreprises sont mal orientées en région grenobloise avec 250 ouvertures de procédures enregistrées sur le 1er trimestre 2012 (en hausse de 35 % par rapport au 1er trimestre 2011). 72 % des dépôts de bilan ont conduit à une liquidation judiciaire directe. Cette tendance est également observée au plan national. A noter une vigilance accrue à porter aux entreprises du BTP qui ont connu un mauvais début d’année en raison du très grand froid (chômage partiel) et de l’année électorale (pas de décision d’investissement des collectivités).

Les bonnes nouvelles sont à attendre des projets en cours ou à venir en région grenobloise tels que :
-La poursuite des lignes B et E de tramway
-Le projet de liaison de transport par câble entre Fontaine et le Vercors
-La volonté du Conseil Général de l’Isère d’accélérer les travaux sur l’A 48

Source : la conjoncture en région grenobloise – CCI de Grenoble – avril 2012

Pour en savoir + : voir le document joint

Information

Editor :


Date of the publication :


Published


Themes :