You are here:  Navigation > Public space > Notre offre > News
 

Bilan de conjoncture 2011 : une année à deux vitesses

Le bilan annuel de conjoncture de la région grenobloise vient de paraître. Après un premier semestre plutôt bien orienté, dans la continuité des résultats encourageants de la fin 2010, l’activité économique connaît un ralentissement au second semestre par rapport aux prévisions. Toutefois, l’année 2011 apparaît dans l’ensemble bien meilleure que 2010.

Baromètre des chefs d’entreprise : maintien de l’activité malgré un contexte économique sous tension.

Dans un climat conjoncturel général peu propice aux affaires, les chefs d’entreprise isérois ont anticipé à partir du troisième trimestre 2011 une dégradation de leur situation à court terme. Les entrepreneurs interrogés début 2012 ne sont plus que 10 % à envisager un regain de leur activité dans les mois à venir (- 18 points par rapport au mois de janvier 2010).
Pour autant, ces derniers restent majoritairement confiants (58 %, + 4 points) sur le maintien de leur activité au cours des prochains mois. Ils témoignent ainsi d’une meilleure confiance dans la marche de leurs propres affaires que dans la situation économique actuelle.

Les secteurs d’activité en bref :

Attentisme dans l’artisanat sur fond de réforme fiscale : Sur le premier semestre 2011, la situation économique des entreprises artisanales s’est stabilisée, voire améliorée dans certaines branches, avant de connaître un ralentissement au début du second semestre. La trésorerie, mise à mal au plus fort de la crise, demeure l’une des préoccupations majeures pour les artisans et peine encore à se reconstituer.
L’activité commerciale progresse en région grenobloise : La tendance de l’activité dans le commerce traditionnel est restée positive en 2011 en région grenobloise. Les chiffres d’affaires du commerce de proximité ont progressé de 0,7 % par rapport à 2010 (+ 1,6 % en Rhône-Alpes).
Reprise de la construction en Isère : En novembre 2011, la construction de logements neufs augmente sensiblement en Isère de 58,8 % sur un an, soit un cumul annuel de 8 376 logements. Les surfaces des locaux commencés doublent en novembre 2011 sur un an, affichant ainsi une croissance de 108 %, soit 579 664 m² en données cumulées sur douze mois.
Des saisons touristiques été/hiver contrastées : Comparativement à la saison estivale 2010, l’Isère se maintient en termes de fréquentation, sans pour autant atteindre le niveau record de 2004. Ainsi, le taux d’occupation au cours de l’été 2011 s’établit à 40 % et représente environ 2,8 millions de nuitées marchandes. Le bilan des vacances de Noël apparaît en revanche plus mitigé. Selon les professionnels du tourisme isérois, le retard des réservations enregistré à la veille des vacances de fin d’année n’a été qu’en partie compensé par la hausse des ventes de dernière minute. Au global, le taux de remplissage moyen des hébergements marchands est de 51 %, en baisse de 8 % par rapport à l’hiver 2010.

Panorama de l’économie locale :

Marché du travail : une évolution en dents de scie : En 2011, le taux de chômage a poursuivi son recul en Isère. Il s’établit à 7,9 % de la population active au troisième trimestre 2011, en baisse de 0,2 point en comparaison au même trimestre de 2010. Par rapport au deuxième trimestre 2011, cette baisse s’est toutefois interrompue aux niveaux local, régional et national.
Recul des créations d’entreprises : Sur l’année écoulée, 2 846 entreprises se sont immatriculées au registre du commerce et des sociétés de Grenoble, soit une baisse de 10,8 % par rapport à 2010. Entre janvier et novembre 2011, 9 408 créations d’entreprises (y compris auto-entrepreneurs) ont été recensées dans le département de l’Isère, soit une diminution de 17,1 % par rapport aux onze premiers mois de 2010.
Maintien des défaillances d’entreprises : Après avoir baissé de 13,1 % en 2010, les défaillances d’entreprises marquent le pas en 2011. Avec 740 procédures collectives ouvertes auprès du Tribunal de commerce de Grenoble, l’Isère enregistre un niveau de défaillances identique à celui de l’an dernier.
La hausse des échanges extérieurs se poursuit en 2011 : En cumul sur les trois premiers trimestres de l’année par rapport à ceux de 2010, les importations augmentent en Isère de 22,7 % (à 7,2 milliards d’euros) et les exportations de 12,4 % (à 7,7 milliards d’euros). Le département conserve ainsi sa deuxième place régionale tant pour les exportations que pour les importations derrière le Rhône et devant l’Ain, malgré une baisse au troisième trimestre.

Principaux sujets de préoccupation exprimés par les organisations professionnelles :

•Incertitudes règlementaire et fiscale.
•Relèvement du taux réduit de TVA de 5,5 % à 7 %.
•Recentrage du PTZ+ (prêt à taux zéro) et de l’éco-PTZ.
•Fin du dispositif Scellier.
•Coup de rabot de 20 % sur le crédit impôt développement durable.
•Accès au financement bancaire (Bâle 3, crise de liquidités).
•Attentisme avant les élections présidentielles de 2012.

Perspectives pour l’année 2012 : vers une possible amélioration de la situation économique ?

Selon les dernières prévisions établies par l’INSEE, l’activité en France se contracterait légèrement au quatrième trimestre 2011 (- 0,2 %) et au premier trimestre 2012 (- 0,1 %), avant de croître faiblement au deuxième trimestre 2012 (+ 0,1 %).
La situation régionale devrait ainsi s’inscrire dans cette tendance. En effet, 30 % des TPE et PME interrogées lors de la dernière enquête de conjoncture des CCI de Rhône-Alpes anticipent un recul de leur chiffre d’affaires pour le premier trimestre 2012.
2012 pourrait cependant être l’année de la sortie de crise, mais reste marquée par de fortes incertitudes, en raison notamment des élections présidentielles à venir. Alors que 52 % des chefs d’entreprise envisagent un maintien de leur chiffre d’affaires global en 2012, ils sont 27 % à prévoir une hausse et 21 % une baisse.

Pour en savoir + : voir document en pièce jointe

Information

Editor :

Administration de Grenoble Ecobiz

Date of the publication :


Published


Themes :