You are here:  Navigation > Public space > Notre offre > News
 

Les PME de Rhône-Alpes innovent plus que la moyenne nationale

Entre 2008 et 2010, malgré la conjoncture économique, plus de la moitié des PME de Rhône-Alpes ont innové. Retour sur les principaux enseignements issus de l’enquête communautaire sur l’innovation, réalisée en France par l’Insee, qui permet de décrire le processus d’innovation, d’en mesurer les effets et d’apprécier ses mécanismes.

Les PME de Rhône-Alpes innovent au-delà de leur potentiel :

57 % des PME de Rhône-Alpes, dans les secteurs industriels et des services intellectuels et technologiques, ont innové entre 2008 et 2010, soit 3 points de plus que la moyenne nationale.

L’innovation est légitimement vue comme un moyen de surmonter la crise économique. Elle est, pour les entreprises, à la fois un facteur de développement de leurs débouchés, de renforcement de leur compétitivité et un des leviers de croissance.

C’est ainsi que le chiffre d’affaires réalisé par les PME innovantes est, en moyenne, supérieur de 70 % à celui des entreprises non innovantes. Le taux d’entreprises innovantes varie de 52 %, pour les entreprises de 10 à 20 salariés, à 74 % pour celles de 50 à 250 salariés.

Les PME rhônalpines innovent dans tous les secteurs :

Deux secteurs sont particulièrement « sur-innovants » en Rhône-Alpes : le textile (à usage technique) et la fabrication de machines et d’équipements. Au sein des services technologiques, l’innovation est portée principalement par les services informatiques.

L’innovation prise au sens large regroupe d’une part, l’innovation technologique (produit ou procédé) et, d’autre part, l’innovation non technologique (marketing ou organisationnelle). Toutefois, l’introduction de nouveaux produits est la forme la plus fréquente d’innovation. Les PME de Rhône-Alpes innovent plus en produits que la moyenne nationale (29 % contre 26 %).

Des facteurs déterminants au premier rang desquels figurent la taille du marché et le secteur :

Le premier déterminant de l’innovation est le positionnement de l’entreprise sur son marché : plus le marché sur lequel vendent les entreprises est grand, plus les entreprises innovent (de 70 % pour les entreprises internationales à 33 % pour les entreprises à marché local). Le secteur joue également un rôle déterminant dans le processus d’innovation, spécialement pour les entreprises du marché international. A ce titre, 80 % des entreprises internationales de biens d’équipements et de services technologiques innovent pour se démarquer de la concurrence et gagner des parts de marché.

La démarche d’innovation est un processus complexe et long qui nécessite la mobilisation de compétences variées que l’on ne trouve pas forcément en interne. Un tiers des entreprises ont coopéré dans un but d’innovation, soit avec des partenaires de marché (fournisseurs, clients, autres entreprises), soit avec des partenaires publics (universités, organismes de recherche publique).

Enfin, l’innovation, et en particulier l’innovation industrielle, restant difficile à financer, 44 % des entreprises innovantes en technologie ont bénéficié d’un soutien financier public, représenté en grande majorité par le crédit impôt-recherche.

Sources : Insee Rhône-Alpes, « Les PME de Rhône-Alpes innovent pour se développer », La Lettre Analyse n°180, novembre 2012
Insee, « Innover pour résister à la crise ou se développer à l’export », Insee Première n° 1420, octobre 2012

Pour en savoir + : voir documents ci-joint.

Information

Editor :

Administration de Grenoble Ecobiz

Date of the publication :


Published


Themes :