You are here:  Navigation > Public space > Notre offre > News
 

Botanic : le Développement durable au cœur du "business model"

Crise durable et développement durable, ou comment transformer une situation conjoncturelle en levier de croissance pour l’entreprise. Si le développement durable imprègne le développement de l’enseigne Botanic depuis sa création en 1995, aujourd’hui les faits lui donnent raison.

Outre le fait que les premières jardineries Botanic (1995) aient été conçues à partir de matériaux naturels (bois et verre), l’engagement de Botanic dans le Développement Durable a commencé par des pratiques quotidiennes, comme l’emploi de papier recyclé, la suppression du mobilier PVC ou encore la formalisation d’une charte animalerie. Depuis 2005, le développement durable se trouve au coeur du business model. L’une des actions fortes a porté sur la suppression de tous les engrais et traitements chimiques de synthèse de la vente libre-service en 2007.

"L’engagement de notre entreprise en matière de développement durable est plus ancien que la crise. Le respect de l’homme et de la nature est dans les gênes de Botanic par la volonté de son fondateur, Claude Blanchet", souligne Christine Viron, Responsable Développement Durable chez Botanic. En mars 2007, le premier magasin bio (alimentaire et cosmétiques) de Botanic a ouvert à Gaillard, près du siège social, avec un café philo attenant. Depuis, 13 autres magasins en ont été dotés sur 60. "En temps de crise, les nouvelles activités peuvent constituer un levier de croissance," remarque Christine Viron.

 

De la graine à l’assiette

Avec les magasins bio, Botanic entend devenir une chaîne alternative de produits naturels, écologiques et biologiques, pour le jardin, la maison, la personne et les animaux, poursuit Christine Viron. Un projet englobé dans une politique d’ensemble, qui comprend aussi bien l’engagement de Botanic dans des actions militantes aux côtés des ONG que l’implication de notre personnel, notamment par des formations sur l’éco-jardinerie. Parce que nos 2200 collaborateurs sont aussi des citoyens, des consommateurs, des parents…"

Est-il pertinent de se lancer dans le développement durable en temps de crise ? "Mais le réchauffement climatique ne connaît pas la crise !, lance Frédéric Losfeld, du cabinet NFL. L’action est réclamée maintenant, cette urgence doit être intégrée dans les business plan des entreprises." Un discours auquel adhère volontiers Christine Viron. "Les urgences environnementales et sociétales continueront, même si la crise économique s’arrête ! Comment rendre l’entreprise responsable et performante, comment éduquer le consommateur, c’est un travail au long cours, sans retour en arrière possible. Passionnant."

 

Pour en savoir plus sur l'entreprise Botanic : www.botanic.fr

Information

Editor :

Administrateur général de la plateforme

Date of the publication :


Published


Themes :