You are here:  Navigation > Public space > Notre offre > News
 

Suivi de la conjoncture économique : un début d’année en demi-teinte

L’économie grenobloise démarre l’année 2013 sur une note mitigée. Après s’être légèrement redressé fin 2012, le moral des chefs d’entreprise est de nouveau sous pression. Le nombre de demandeurs d’emploi continue de progresser de mois en mois. Les créations d’entreprises baissent au 1er trimestre 2013, tandis que la tendance est plus favorable du côté des dépôts de bilan. Enfin, entraînées par la faiblesse des échanges dans les pays avancés, les exportations en Isère ont stagné sur l’ensemble de l’année 2012.

 

Le moral des dirigeants de nouveau sous pression.

Interrogés début avril 2013 sur leurs perspectives d'avenir, les dirigeants de TPE-PME jugent à 44 % que la situation de leur entreprise devrait rester stable à court terme. Après s'être légèrement améliorée fin 2012, la visibilité des chefs d'entreprise semble à nouveau se réduire début 2013. Seuls 13 % des entrepreneurs anticipent une progression de leurs affaires à court terme, tandis que 31 % des dirigeants interrogés prévoient une baisse d'activité.

Le nombre de demandeurs d'emploi repart à la hausse en février 2013.

Fin février 2013, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A s'établit à 52 894 en Isère. Ce nombre progresse de 0,7 % par rapport à fin janvier 2013 (+ 8,9 % sur un an en Isère contre +10,7 % en Rhône-Alpes). D'une manière générale, on observe une hausse des licenciements pour rupture conventionnelle. Les licenciements économiques sont en baisse dans les grandes entreprises mais progressent dans les TPE. Dans ce contexte, au 4e trimestre 2012, le taux de chômage s'élève à
8,7 % de la population active en Isère (+ 0,5 point sur un an).

Les exportations stagnent tandis que les importations baissent en 2012.

Sur l'ensemble de l'année 2012, les exportations en Isère s'élèvent à 10,2 Md€ et restent stables par rapport à 2011 (+ 0,6 %). Le département conserve sa 2e place régionale pour les exportations
(13e rang national) avec 21,3 % de part de marché. Les importations ralentissent pour s'établir à près de 9,3 Md€ (- 2,8 %, après + 18,5 %). Ce recul s'explique notamment par la baisse des achats de produits métallurgiques (- 8,2 %) et d'équipements mécaniques, de matériel électrique, électronique et informatique (- 3,0 %).

Baisse des créations au cours du 1er trimestre 2013.

Depuis le début de l'année, on observe un recul de la démographie d'entreprises en région grenobloise. Le nombre cumulé de créations totales hors auto-entrepreneurs au cours du 1er trimestre 2013 diminue de 20,2 % en comparaison au 1er trimestre 2012 (478 créations, contre 599). La création d'entreprises nouvelles recule quant à elle de 16,2 % sur la période considérée (389 créations, contre 464)

Tendance favorable des dépôts de bilan au 1er trimestre 2013.

Au 1er trimestre 2013, le Tribunal de commerce de Grenoble a prononcé 221 ouvertures de procédures collectives (contre 250 l'an dernier), dont 145 liquidations judiciaires (- 19,9 % sur un an), 67 redressements judiciaires (+ 15,5 %) et 9 plans de sauvegarde (- 18,2 %). En région grenobloise, la baisse des défaillances d'entreprises se vérifie dans presque tous les secteurs d'activité, excepté les industries manufacturières et les activités spécialisées, scientifiques et techniques.

Source : CCI de Grenoble, La conjoncture en région grenobloise, avril 2013.

Pour en savoir + : voir document joint.

 

Information

Editor :

Administration de Grenoble Ecobiz

Date of the publication :


Published


Themes :