You are here:  Navigation > Public space > Notre offre > News
 

Banque de France, bilan 2009 et perspectives 2010 des entreprises en Rhône-Alpes

En février de chaque année, la Banque de France Rhône-Alpes fait paraître un Hors-série à « Tendances régionales », sa lettre de conjoncture mensuelle, qui retrace les résultats et prévisions de l'activité rhônalpine dans l'industrie, les services marchands et le bâtiment et travaux publics.

Tendances générales de l’activité économique en Rhône-Alpes pour 2009-2010, d’après l’enquête réalisée par la Banque de France au cours du mois de décembre 2009 auprès d’un échantillon de 2 715 entreprises et établissements, appartenant à l’industrie, aux services marchands et au BTP.

Le bilan 2009 :

La région Rhône Alpes a été particulièrement touchée par cette récession mondiale. Traditionnellement très ouverte sur les échanges extérieurs et orientée sur l’industrie, l’économie rhônalpine a enregistré une diminution significative de son volume d’activité.

- En Rhône-Alpes, l’industrie a été la plus fortement impactée par cette conjoncture défavorable et ce dans toutes ses composantes à l’exception de la filière alimentaire. L’analyse de l’ensemble des indicateurs économiques régionaux met en évidence une crise plus profonde que celle traversée en 1993.

- Après trois années de croissance puis une pause en 2008, la contraction des volumes d’affaires amorcée dès le second semestre 2008 s’est nettement accentuée en 2009 du fait du repli de la demande tant intérieure qu’étrangère.

- La faiblesse des commandes a contribué à la poursuite de la baisse des effectifs et des marges.

- Les investissements ont sensiblement régressé dans tous les secteurs.

- Pénalisée par le manque de dynamisme des donneurs d’ordres industriels, l’activité dans les services
marchands aux entreprises n’a pas confirmé les prévisions faiblement haussières établies lors de l’enquête précédente. Les effectifs ont été ajustés. L’atonie de la demande et les tensions tarifaires ont dégradé la rentabilité de plus de la moitié des entreprises interrogées.

- La production dans le Bâtiment et les Travaux Publics s’est inscrite en recul limité toutefois en raison de la finalisation de nombreux chantiers démarrés l’année précédente. Une contraction modérée de l’emploi a été constatée, affectant notamment le recours à l’intérim. Les conditions très concurrentielles ont pesé sur les marges.

Les perspectives 2010 :

En 2010, les chefs d’entreprises s’attendent à une confirmation de la timide reprise observée depuis l’été, et à une stabilisation des marges dans plus de la moitié des cas.

- L’orientation haussière des chiffres d’affaires dans l’industrie ne devrait pas permettre de retrouver les niveaux antérieurs à la crise, ni bénéficier à l’emploi.

- La reprise des investissements serait modérée.

- Une évolution légèrement positive des recrutements dans les services marchands aux entreprises pourrait accompagner l’amélioration du courant d’affaires, avec toutefois des situations contrastées
selon les compartiments.

- La production dans le Bâtiment et les Travaux Publics devrait être très proche en moyenne de celle réalisée en 2009. Au vu des prévisions d’activité peu soutenue, quelques réductions d’effectifs seraient envisagées et la baisse du recours à l’intérim se poursuivrait.

La Banque de France Rhône-Alpes effectue un bilan et dresse des perspectives spécifiques à l’industrie, au BTP et aux services marchands (transport routier de marchandises, l’ingénierie informatique, l’ingénierie technique et le travail temporaire).

Pour consulter l’intégralité de l’étude, cliquer ici
 
(Source : « Les entreprises en Rhône-Alpes, bilan 2009 et perspectives 2010 », Banque de France Rhône-Alpes, Février 2010, 8 p.)

Information

Editor :

Administration de Grenoble Ecobiz

Date of the publication :


Published


Themes :